Madina BENOUMHANI, ou la passion de l’oiseau bleu

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


 

le plus important dans un diamant…ce n’est pas sa taille…c’est ce qu’il dégage…et si il y a une icône que je révère c’est la passion…les humains passionnés…..ceux qui sont animés par une foi souterraine par ce en quoi ,ils croient, bougent, parlent…vivent quoi!!!!

Et la passion est un autre composant de l’ADN ces usufruitiers de la chambre secrète de twitter….612 de nuit comme de jour on aide le fil  comme Alban m’a aidé un certain 9 mars …

 

Dans un certain sens ma première rencontre avec Madina  date place de la bourse à Paris fut comme un ouragan de vitamines ….pas de doutes c’est une 612, elle en à l’ADN….. sa vie résonne comme une suite de choix ou la passion a bien je vous l’assure toute sa place…..

Mais laissons lui la parole, elle  qui aime tant veiller tard pour ausculter els réseaux , dont twitter son favori depuis bien longtemps ….

A toi  Madina…

Je m’appelle Madina Benoumhani. Volontaire et besogneuse, diplômée en ingénierie de la formation, j’ai travaillé près de 10 ans dans le domaine import-export céréalier mais ce qui m’anime depuis une quinzaine d’années, c’est ma passion pour le web.

Très présente sur Twitter (mon Réseau Social préféré) via @silo76, ce compte me permettait initialement de collecter des informations sur le monde agricole.

Pourquoi ce nom ? @Silo76 ? Lorsque j’arrive dans l’entreprise, pas de site internet et pas de présence sur les réseaux sociaux, mon réflexe a été d’ouvrir un compte Twitter (outil que je connaissais depuis plus d’un an) pour m’informer en suivant des comptes dans les secteurs agro portuaire, céréaliers et agricoles.

 

Le monde agricole je ne le connaissais pas, j’arrivais du secteur de l’Education Nationale.
Je ne pouvais pas appeler ce compte par le nom de l’entreprise j’ai donc opté pour silo76 pour représenter les silos de Rouen.

J’ai très vite adopté ce réseau social qui me sert aujourd’hui en grande partie à faire ma veille dans différents domaines. Cela m’a donné envie de partager cette curiosité et ce goût de la découverte avec ma fille ainée.

Elle apprend à aller chercher l’information pertinente, à éveiller sa curiosité et aussi à se former au monde parallèle et infini qu’est Internet en lui apprenant la vigilance. Internet a beaucoup d’avantages mais comme toute pièce à son revers, il faut savoir se préserver de ses inconvénients.

Cette passion pour ce réseau je la dois à mon mari qui fait partie des 20.000 premiers users français de Twitter en 2008, d’ailleurs je le voyais recevoir des sms de Twitter quand il était notifié, à l’époque c’était une révolution ! En 2010 je me décidais donc à ouvrir le mien.

Je me considère comme une évangéliste des réseaux sociaux. J’aime partager des articles, des informations des chiffres…je dis souvent que nous vivons une période magique avec cette possibilité d’avoir l’information tout de suite et maintenant.

Rapidement, mon entourage m’a demandé des conseils et pour certains de les former, puis je me suis mise à gérer des comptes.

C’est donc finalement tout naturellement que l’idée de travailler en freelance s’est imposée à moi.

Maintenant, en tant que Community Manager et formatrice en communication digitale, j’offre de la visibilité sur la Toile à des entreprises et je gère leur e-réputation.

Mon activité fait que je dois être constamment à la page car dans ce domaine tout va très vite. Les réseaux sociaux sont en perpétuel mouvement, il faut être à l’affût des nouveaux usages, nouvelles fonctionnalités.

Il faut s’adapter et se former en permanence.
La veille est mon activité principale et mes points forts sont la réactivité et le partage. Cette idée de pouvoir apprendre tout le temps ce que l’on veut quand on veut est pour moi révolutionnaire.

Pour finir cette biographie, depuis environ 6 mois j’échange avec un groupe de personnes par message privé sur Twitter dans ce que #AlbanJarry appelle la chambre secrète de Twitter.

Au départ rien ne nous prédestinait à nous parler et encore moins à nous rencontrer, AlbanJarry l’a fait.

Cette belle expérience, je la dois à ma participation à son livre blanc les #612Rencontres.
De mon côté j’appelle cette chambre secrète : Ma #Hotline612 il y a toujours quelqu’un pour vous répondre à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit et sur n’importe quel sujet !
Cette aventure merveilleuse des 612 ne fait que commencer, j’en suis convaincue.

Merci à Madina  de nous avoir fait comprendre que s’adapter en permanence  est aussi de savoir rester humain au sens 612 …nous sommes avec plaisir la hotline612 pour bien longtemps encore….

Pour ça et le reste, merci Madina…

LES PORTRAITS DES 612®  / #612Rencontres

 

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                     https://moyrand.com/eva/

DE MICKAEL GUERIN           https://moyrand.com/mickael-guerin-612/

De Martine LE JOSSEC      https://moyrand.com/martine-le-jossec/

De Stephane SAVALLE    https://moyrand.com/stephane-savalle/

De Stephane GIRARDOT   https://moyrand.com/stephane-girardot/

Stephane GIRARDOT, ou le street photographer du digital

 

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


L’avenir tu n’as point à le prévoir mais à le permettre…..et les Rencontres c’est un fait avéré,  Saint Exupéry approuverait surement, jettent jour après  jour les bases de cet avenir si prometteur à bien des sens…..

 

Parce que c’était lui, parce que c’était moi….une rencontre qu’elle soit dans notre si chère pièce secrète de twitter ou à la madeleine…. est une synergie d’enthousiasmes et d’échanges sans fin….le DM en est un vrai témoin ce soir…

Pour mettre un point d’honneur à écrire le R de 612Rencontres il n’en fallait pas moins que Stéphane notre  612 arpenteur incessant des innovateurs digitaux, fintech et autres créateurs de la valeur de demain..

Mais laissons lui  la parole, et félicitons le encore une fois pour sa récente et belle réussite à la certification, lui qui aime tant aider les starts up à mettre le spi en plein océan…

A toi  Stéphane…

Le terme « rencontre », qui figure dans le titre du livre blanc d’Alban Jarry (612 rencontres sur les réseaux sociaux), caractérise fort bien mon évolution professionnelle.

En effet, si j’ai eu la chance de travailler de la gestion au marketing en passant par le commercial au sein de groupes prestigieux (Flemings, JP Morgan, Franklin Templeton, BPCE Natixis) j’ai aussi et surtout bénéficié des conseils avisés de mentors qui m’ont fait confiance : Patrick, François et Eric ont ainsi marqué vingt ans de carrière dans la gestion d’actifs et la banque privée.

Ce sont encore des rencontres qui m’ont poussé à m’engager auprès d’associations (Clubhouse France, Eponymes, …) en parallèle de mes responsabilités managériales. Ce sont enfin des rencontres qui sont au cœur de mon activité actuelle de conseil et formateur centrée sur le digital.

Prémisses d’un monde du travail 2.0 où le hiérarchique cède la place au réseau de compétences.

Je possède un côté ‘hybride’ : suis à l’aise avec l’informatique, le web & les nouvelles technologies tout en ayant une bonne intelligence sociale. Je ne laisse pas le côté « Tech » dominer, et j’accorde à l’Humain la place qui lui revient : la première.

Ceux qui me connaissent savent aussi que j’aime à traquer le détail, aussi bien dans un dossier que comme street photographer.

Mon dernier projet combine digital et accompagnement des FinTechs : je lance le site gouvernance.fr

http://gouvernance.fr/

 

avec l’ambition d’en faire un site référence abordant la gouvernance avec un angle business.

Golfeur, habitué du Bassin d’Arcachon et défenseur de la gastronomie française j’ai quatre filles.

Passionné par la photographie (j’ expose et collectionne), s’intéressant à la musique (jazz, classique) je suis membre de l’Aéroclub de France.

Ne pas oublier mon superbe golden retriever, Marius, devenu la mascotte du groupe de discussion des #612R sur Twitter !

 

Merci à Stéphane de nous avoir fait comprendre qu’aller sans cesse vers les autres est fondamental car l’autre est richesse…..Les 612 sont nos voisins et amis digitaux, illustration du nouveau continent de demain…

Pour ça et le reste, merci Stéphane…

LES PORTRAITS DES 612®  / #612Rencontres

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                     https://moyrand.com/eva/

DE MICKAEL GUERIN            https://moyrand.com/mickael-guerin-612/

De Martine LE JOSSEC      https://moyrand.com/martine-le-jossec/

De Stephane SAVALLE    https://moyrand.com/stephane-savalle/

Stéphane SAVALLE, ou un concentré d’Energie à l’etat pur

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


 

Si il  fallait faire, établir, Co-construire, lancer à plusieurs,  une Introduction avec un grand I à cette galerie de portrait…. faire parler Micha, Nadia, Sophie, Guillaume,Sandy, Henri, Stephane, Yvon, Nath, Joelle, Sandrine, Co, Wassim, Hager, Clem, Pierre, Eva, Eryck, Gael, Madina, Nelly, Alban, Gab, Sandrine, Murielle, Martine, Seb,  Violaine,  et les autres que je n’ai pas cités………

un point commun irradierait en plein lumière sans détours possibles:

celui de votre de notre Energie….

Ne pas comprendre qu’elle est le  leitmotiv de ce petit livre blanc deviné par notre cher Alban il y a plus d’un an, cette dose de Furia Francese qui nous anime tous,  encore et toujours plus d’un an après, serait enlever à notre ADN ses lettres d’empathie et de bienveillance….

Quoi de mieux pour illustrer cet opinion que Stéphane, sorte de pile Volta de l’entreprenariat, que j’ai eu la chance de rencontrer au sein de la célèbre FG2A, dont il est un des membres fondateurs:  son idée…..être parfois une pierre qui a sa petite onde de choc tout en étant dans l’échange.

Mais laissons lui la parole, lui qui aime tant fredonner comme un crooner  à la Bing Crosby des Années folles…A toi  Stéphane…

La curiosité et l’énergie sont peut être les 2 éléments qui me caractérisent.

Je me suis nourrit très vite dans la vie réelle par le travail.

Autodidacte, mon parcours a été simplement jalonné que de belles rencontres qui m’ont entrainées avec elles, m’ont fait découvrir d’autres choses, m’ont poussé, encouragé parfois aidé à enlever mes certitudes ou mes peurs (ha les certitudes …. Un combat de tous les jours)

La rencontre, le hasard, l’opportunité, la chance, la compétence. En fait ces tout petits riens qui font finalement notre parcours fragile, puissant à la fois et qui in fine donne une certaine cohérence au tout (on s’en surprend parfois soi-même)

Les rencontres ont pris du sens également au travers de mes voyages étant un passionné des iles et des autres façons de penser, de vivre, de faire.

S’inscrire pendant un temps dans une autre culture que la sienne, observer, regarder : quelle chance de pouvoir le faire

Il est fort à parier qu’une grande partie de ma capacité créatrice et / ou à trouver des solution vient de toute cette expérience, de tous ces contacts, de tout ces échanges.

Un parcours dans l’assurance, mais j’ai toujours eu de la chance d’être embarqué dans l’innovation
=>  participer à

o   la création du premier call center : génial
o   la création d’un service dont l’objectif était de faire différemment : ouah la chance
o   être embarqué dans un projet internet en 94 : c’est dingue
o   Et ce durant 25 ans … : j’y crois à peine moi même et ça continue

Après plus de 25 ans dans l’assurance (12 en compagnie – 12 en courtage – 2 en conseil – 1 en mode structure agile) j’ai toujours autant de plaisir à y être.

Mais peut être différemment maintenant, j’essaye à mon niveau de ne plus être porté par les courants mais d’être parfois une pierre qui a sa petite onde de choc tout en étant dans l’échange :
=> La création d’AssurN’Co en 2009 , le business Club de l’assurance, quelle aventure
=> La création de la FG2A en 2012 (Fédération des garanties et Assurances Affinitaires) en mode bénévole … mais il pourquoi il fait ca ca paye même pas (rires) …
=> La création du Wine Club Assurance chez le meilleur sommelier du monde … que de belles rencontres avec ces vignerons passionnés qui travaillent notre sol.
=> Animer à l’ESA de groupes d’étudiants … un bonheur à l’état pur
=> Voire producteur de disque (short trip de Vincent Bourgeyx – un peu de pub – rires)
=> Participant à des collectifs tel que I4emploi ….

Alors peut être aussi hyperactif pourrait (ma femme le pense) être une de mes caractéristiques

Vivant essentiellement au présent car l’avenir n’est qu’une conséquence, je suis boulimique des rencontres, des idées, des façons de faire car on peut innover en assemblant en ayant cette ouverture sur le monde et les autres ou l’on ne se pose pas la question du « est-ce que c’est possible ? » mais simplement du « comment ça va être possible ?»

C’est valable dans toute les variantes de postes que j’ai pu exercer dans l’assurance : La gestion – le développement – La relation client – Les partenariats

Et enfin 2 fois par an je retourne dans mon petit village des Pyrénées (ou je suis président du comité des fêtes) ou là je ne suis plus qu’un être humain et non plus un statut – une expertise mais un simple habitant parmi les autres (on remet les compteurs à zéro et on écoute simplement la douce voix des habitants de ce pays – car ils nous en apprennent tant)

Alors merci à ce monde digital d’être là à mes côtés pour permettre d’accéder à encore plus de monde, de pensée et aux #612R, riche de différence et de bienveillance.

Merci à Stéphane de nous avoir fait écouter la douce voix des habitants de son pays…..et du  notre car il est un 612, riche de tous ce que nous sommes bienveillance, intelligence collective, et avant tout fil digital de cette énergie sans limites 

Pour ça et le reste, merci Stéphane…

LES PORTRAITS DES 612®  / #612Rencontres

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                     https://moyrand.com/eva/

DE MICKAEL GUERIN            https://moyrand.com/mickael-guerin-612/

De Martine LE JOSSEC    https://moyrand.com/martine-le-jossec/

 

Martine Le Jossec, ou l’incessante Exploratrice

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoigné sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL oú nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Si l’on continue à égrener les pages de ce véritable roman de doux dingues que sont les 612, on commence avant tout à se dire qu’il n’aura et ne devra jamais avoir de fin….la syntaxe d’énergie et de collaboratif qui s’en dégage doit beaucoup à son fondateur Alban, qui a su relier les fils de  nos synergies improbables…..merci à lui

Mais le fait est là et bien établi: les 612 existent et pour longtemps….ils sont les témoins d’une époque, d’une transition d’un vieux  continent de certitudes dépassées vers le nouveau monde numérique transhumant et digital du XXIeme siècle….

Quoi de mieux pour illustrer cette opinion que Martine, pionnière du numérique et des premiers rebonds du net à l’orée des années 2000,  selon ses propres mots….nous sommes des explorateurs nés, n’est ce pas !!

Martine enseigne et transmet cette énergie qui nous anime tous et fait de nous des veilleurs d’aujourd’hui et demain…

Mais laissons lui la parole, elle qui communique si bien…A toi  Martine…

Je ne suis pas une digital native mais j’ai vu naitre le digital

Déjà en 2000, je sévissais sur internet comme webmaster … Depuis, je n’ai pas lâché les écrans.

Originaire de Bretagne, (nous sommes des explorateurs nés, n’est ce pas ? #BzhPowa), je crois que finalement ce que j’ai toujours voulu éviter, ce sont les lignes droites et la monotonie.

Comme une envie de découvrir de nouveaux univers et de rencontrer de nouvelles personnes en permanence.

Mon moteur dans la vie : continuer d’apprendre.

Mon parcours professionnel a confirmé mon appétence et cette mentalité de serial beta testeuse de la vie.
J’ai commencé ma carrière comme salariée et mon parcours ne fut pas linéaire. J’ai travaillé autant en agence que chez l’annonceur et ce, dans tous types de secteurs (de l’agroalimentaire à l’enseignement supérieur en passant par la banque/finance ou l’aéronautique….), dans des entreprises de toutes tailles.
Dans le cadre de mon dernier poste, je fus Dircom auprès de ESIEE Paris, l’école d’ingénieurs en informatique de la Chambre de Commerce de Paris.
Mais être salariée pendant plus de 20 ans ne correspondait plus à ma façon de fonctionner et en septembre 2015, après avoir conseillé tout le monde pendant des années, j’ai enfin créé mon agence de communication / digital et marketing .

Depuis, je n’ai pas arrêté (plus vraiment le temps de me mettre en mode pause)… mais j’adore ça !

Cette soif continuelle est une véritable chance pour mon métier où la curiosité et la créativité priment. Ce que j’adore par-dessus tout : aider mes clients à formaliser leurs besoins, leurs idées pour mieux les mettre en lumière. Je fais aussi énormément de formation, notamment auprès du CFPJ et de l’IFOCOP. C’est très stimulant de pouvoir transmettre ses passions.

Couteau suisse ou slashgen dans l’âme, quel que soit le nom que l’on donne à cette manière d’être, je crois bien que j’ai toujours fonctionné en mode agile et en mode projet….!

J’aime concrétiser mon engagement, autant au niveau sociétal que culturel.
Ainsi, par exemple, je fais partie depuis 2013 de l’équipe d’organisation du seul festival folk de Paris : Folk You

Cette année, pour la 5ème édition nous proposons plusieurs concerts et happenings à la Bellevilloise du 15 au 18 juin (#SaveTheDate).
Très impliquée pour la défense des droits des femmes et féministe depuis toujours, j’ai également participé à l’organisation des deux dernières éditions du TEDxChampsElyséesWomen.

J’avais déjà collaboré aux deux précédents livres blancs d’Alban que je connais depuis trois ans. Pour la petite histoire, on s’est rencontré lors d’une remise de prix à des porteuses de projet… un signe déjà ?

Mes passions et domaines de jeux sont nombreux:

Du Conseil stratégique : communication / entreprenariat / marketing / digital à la Transformation digitale en passant par la Formation sur tous ces sujets : Digital / Marketing / Communication : stratégie et conseil/ Social media : Stratégie, CM , Outils et plateformes (Twitter, Linkedin, Facebook…..) sans oublier la Rédaction / conception/ Veille et curation.
– J’adore effectuer des Interventions : conférences, tables rondes, ateliers….sans oublier les nombreux Live Tweet que j’assure à coté.

Mes idées pour le futur des 612 et notre concept commun :

Un  premier préambule serait génial : d’abord tous se rencontrer au moins une fois en one by one.

Pèle mêle d’idées foisonnantes:

– Plaisir de se rencontrer et de se retrouver avec mise en place d’un Think tank.
– Lister nos Expertises à mettre en avant / Comités d’experts
– Organiser conférences / tables rondes / prix

Merci à Martine  de nous avoir emmené vers ces nouveaux continents qui émerge de l’ocean numérique, et qui nous réservent bien des surprises,…..Mais martine sera la pour veiller et transmettre les signaux précurseurs des nouvelles mutations…

Pour ça et le reste, merci Martine…

LES PORTRAITS DES 612®  / #612Rencontres

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                     https://moyrand.com/eva/

DE MICKAEL GUERIN         https://moyrand.com/mickael-guerin-612/

Mickael GUERIN, ou la dynamique des ponts

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Continuant les chapitres d’un roman dont les 612 sont les héros,  taillons aujourd’hui une nouvelle facette grâce à Mickael, mettant en lumière la  richesse d’humanité de notre collectif numérique dans un monde qui se cherche…

Selon les propres mots de notre twittos addict: les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts……ce  leitmotiv très newtonien, construire des ponts improbables entre les gens… Travailler sur les 80% de points communs qu’on a ensemble…résume bien Mickael  pierre d’angle,  depuis le collectif #i4emploi jusqu’à ADN citoyen…..et aussi les 612,  dont il est une des figures éminentes…

Le lien qui pagine ce roman des 612 que nous construisons pas à pas ici, par cette galerie d’hommes et de femmes, est facilité par un outil : twitter…et mickael ne me contredira pas….

Réseau social incontournable, lieu de nos agapes numériques diurnes et nocturnes, parfois nous recevant en direct live ( #612AtTwitter ), il est aussi le lieu d’expressivité majeur de Mickael,  pour délivrer un unique et fondamental  message: l’innovation avec l’humain au cœur.

Mais laissons donc la, parole à Mickael, trait d’union entre ce que nous sommes et ce que nous serons….

Poussé par quelques Âmes bienveillantes j’ai couché sur papier mes réflexions (@VioChamp et @corynenicq ) et grâce aux collectifs i4emploi et 612 je peux appliquer cette devise newtonienne en exergue sur mon profil : je construits des ponts …

Consultant Expérience Client en PACA pour le Réseau du Groupe La Poste, je suis passionné d’Innovations, robotique et conséquences de la digitalisation sur nos quotidiens: travail, société, économie, ubérisation, silver éco …

De formation RH, avec parcours commercial, managérial et gestion de Business Unit (Bureau de poste, e-commerce)

A la Poste depuis les origines, d’abord Siège, puis Département du Cantal, en RH (cadre RH, puis DRH), ensuite , à compter de 2002, Directeur commercial Réseau des bureaux de poste, partie courrier des particuliers et banque, dans la Drôme.

EN 2008, patron du secteur de Forcalquier (5 bureaux), puis adjoint du Directeur Départemental.

De mi 2011 à fin 2012, gestion d’une E-PME, http://monfairepart.com , réorganisation de la boite, passer d’une business model de revendeur de faire part à producteur de faire part, donc investissements capital technique et humain…

Retour la Poste en 2013 pour gérer l’implantation Vaucluse des nouveaux formats de bureaux, puis risk manager, puis consultant expérience client depuis mars 2016.

comme je suis engagé dans de multiples associations, je m’investis comme membre des collectifs #i4Emploi et #612Rencontres sur Twitter, et Ambassadeur Sociabble pour La Poste, j’écris aussi pour http://www.yellowvision.fr le magasine de l’innovation du Groupe La Poste et dans http://www.vieartificielle.com.

Suite à réflexion pour intégrer un hologramme d’accueil j’ai découvert le monde des robots, avec Nao… Depuis je suis extrêmement impliqué sur ces thèmes, en vision Schumpeter et Sauvy,la techno est un plus , au delà de la destruction créatrice.

Persuadé que la robolution est un atout pour la France. Je souhaite un vrai débat sur la table, pour réfléchir à la place de la techno et de l’homme, et contre les anathèmes de principes 

La bienveillance est pour moi inhérente à ma présence sur les réseaux sociaux  I4emploi et ADNCitoyens:  au quotidien sur Twitter et LinkedIn, je recherche à humaniser ces mines d’informations.

Sur un plan personnel, je soutiens ma chère et tendre à développer sa structure nouvellement crée, et je m’intéresse aux robots et automatisation,

mes idées de projection vers un futur augmenté sont multiples: les hologrammes, un truc sur le partage d’appart pour les gens qui changent de job, un RH advisor sur les services recrutement, et peut être monter ma structure d’apport d’affaire…

Selon le vieil adage de  newton les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. C’est mon leitmotiv, construire des ponts improbables entre les gens… Travailler sur les 80% de points communs qu’on a ensemble…

Les ponts sont aussi à construire dans le bénévolat familial….quand notre tante a été placée  en maison de retraite, on a passé quasiment de grands  week-end  avec elle et les autres résidents à discuter avec tout le  monde. Une sorte de bénévolat  collectif jusqu’à ce que je déménage…

Je mets en avant deux compétences qui sont mon ADN et qui représente ce que je recherche chez les autres:  bienveillance et connexion neuronale

Concept 612: je reste persuadé de notre capacité à faire une sorte de tedX. Donc un truc de rencontres pro très ouvertes et de rdv de l’innovation avec l’humain au coeur…

Merci à Mickael de nous avoir convaincu de deux choses fondamentales: que le gène de l’innovation se partage à plusieurs,  l’humain en reste le moteur aujourd’hui et demain, et que le 612 est un pont pour et envers ses pairs.

Pour ça et le reste, merci Mickael…..

 

LES PORTRAITS DES 612®  / #612R

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                       https://moyrand.com/eva/

 

 

 

Portrait de 612: EVA BAQUEY, ou la magie des mots

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Décidemment ce diamant 612 brillera de milles feux, et la quête d’éternité de certains n’en sera que plus belle: une nouvelle facette apparaît aujourd’hui  avec Eva : L’écriture porte en elle une magie qui réunit…la quintessence de l’humain n’est elle pas sa capacité a écrire et verbaliser son sentiment…..et a se réunir autour de ceux -ci pour en débattre: n’est-ce pas un peu le programme bienveillants des 612…

La capacité à communiquer reste une des choses qui émerveillera toujours les êtres humains et fait de notre collectif une force d’enrichissements mutuel: Eva nous sommes à l’écoute de ta magie…

continuons donc cette belle aventure humaine et digitale, ou se croisent les chemins de notre passé et de notre avenir…

Mais laissons la parole à Eva, qui elle aussi est entrée  par la magie des mots dans cette pièce secrète de twitter, ou nous avons plaisir à être et rester au fil de nos tweets, mots digitaux, empreintes numériques des 612….

« De belles rencontres nées de l’expression de ses pensées, du fil digitalisé de ses propres mots. L’écriture porte en elle une magie qui réunit, qui libère.

Portée par les lignes souvent aériennes d’auteurs qui nourrissent mon esprit, j’ai très tôt ressenti le besoin de coucher sur le papier les routes multiples empruntées par mes pensées, fascinée par la capacité que possède l’humain à créer une infinité à partir du néant.

 

 

 

En recherche de challenges, je me suis très rapidement orientée vers des études littéraires, envisageant de partir vers le journalisme, attirée  par le côté engagé et la rencontre de personnes liées aux sujets à réaliser. Mais l’attrait pour l’étude de la littérature, plus spécifiquement la francophone, m’a progressivement détourné de ce premier projet.

 

Et c’est vers le secteur de la communication que je me suis engagée. Quoi de plus excitant que la recherche de stratégies mêlant technologie et humain. Écoute, analyse contextuelle et concurrentielle, création de projet, mix medias, événementiel… veille sur les innovations, référencement…
Des projets portés par et pour des hommes, sur des thématiques prégnantes que sont l’emploi et la formation professionnelle. L’occasion d’aborder des problématiques sociétales de manière décalée pour lever les à priori.

 

Ayant la chance de travailler dans une entreprise engagée, les projets menés par mon service ou ceux auxquels je suis associée sont portés par, et pour les hommes. L’occasion pour moi de tenter d’aborder des problématiques sociétales de manière décalée pour lever les a priori. Nos projets actuels s’adressent aux publics fragilisés – jeunes, senior, personnes en situation de handicap, d’illettrisme… – et visent leur intégration pérenne en emploi, notamment via l’alternance. 

De mon côté, je poursuis la volonté d’apprendre sans cesse. Il est une évidence : la société évolue continuellement. Nous devons nous montrer curieux, nous nourrir de nos recherches, de l’expérience de nos pairs, pour transmettre à notre tour, « échanger » et contribuer, à notre échelle, à l’interconnexion de l’homme et de la société. 

Et puis, un jour, la rencontre d’Alban Jarry, créateur d’#i4emploi, et la participation à son livre blanc, la découverte du collectif 612. Le virtuel rejoint le réel. De belles rencontres nées de l’expression de ses pensées, du fil digitalisé de ses propres mots. »

Merci à Eva  pour avoir partagé ce que nous sommes, et ce que nous serons grâce à nos échanges en flux continu…

LES PORTRAITS DES 612® /   #612R

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

 

 

 

Portrait de 612 : Nelly BROSSARD, ou la volonté d’agir ensemble

 

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Continuant inlassablement de tailler ce diamant 612, une nouvelle facette apparaît aujourd’hui  avec Nelly: ensemble, ne rien lâcher…j’adore ce concept qui synthétise en quelque sorte ce que dit si bien Alban Jarry : « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Je note  juste en observateur impartial, qu’au fil des pages de ce livre d’humanités, dont nous écrivons le texte pas à pas ensemble, des mots s’impriment en petits caractères de bas de page: parce que c’était lui parce que c’était moi …

continuons donc cette belle aventure humaine et digitale, ou se croisent les chemins de notre passé et de notre avenir…

Mais laissons la parole à Nelly, qui a ouvert il y a bien longtemps cette pièce secrète de twitter, ou nous nous retrouvons à toute heure du jour et de la nuit..

Un fil conducteur au long de  mon  parcours avec le digital et le marketing en fil rouge dès la fin de mes études en 1994 (un mémoire sur la TV interactive aux USA), qui  jalonne toute ma vie professionnelle.
J’ai beaucoup appris dans les différentes start-up où j’ai eu la chance de contribuer : l’agilité, le pragmatisme, l’adaptation, la recherche de solutions et la résolution de problème, les modèles non hiérarchiques et le management très participatif, l’importance de la culture …
Je suis dans l’univers de l’assurance depuis 20 ans, c’est un écosystème passionnant, en pleine transformation radicale et qui se réinvente depuis quelques années 😉
J’ai découvert le mutualisme à travers différents acteurs clés du domaine et je suis fière de pouvoir exercer mon métier dans cet univers où l’humain est vraiment au cœur et les valeurs fortes ; cela donne du réellement du sens à mon action.
J’aime avant tout créer de la valeur et développer, penser autrement et innover, répondre et anticiper les attentes des clients et les tendances clés de notre monde…
Avec mes équipes j’aime donner du sens, les accompagner à se transformer et la conduite du changement. Ce qui m’anime est de relever des défis et le challenge permanent… Je suis très optimiste,  enthousiaste, sans langue de bois et très engagée.

Nelly Brossard

J’ai été très fière d’être nommée « Jeune Manager de l’année » en 2012 par les Trophées de l’assurance, et « Personnalité Marketing de l’année en 2014 » par Marketing Magazine et enfin « Personnalité digitale assurance »  en 2016 par L’Argus de l’assurance…

 

Je m’implique  pour les femmes (Parité, Axielles, Alternatives à la MAIF) et contribue à faire avancer notre société sur ce point avec des actions si petites soient-elles….

Maman de 4 grands enfants (22, 20,16 et 14 ans) – dont 3 filles – je suis plus qu’attachée à cet engagement …
La pratique du sport dès le plus jeune âge m’a appris à me concentrer sur un objectif, l’esprit d’équipe et à ne rien lâcher….
J’aime partager, échanger, rencontrer de nouvelles personnes, confronter les idées, et ce, dans de multiples univers (e-commerce, design, assurance, marketing)…

Il y a  quelques mois,  j’ai eu la chance de participer à l’aventure des 612 Rencontres à travers la contribution au Livre Blanc d’Alban Jarry sur les réseaux sociaux ; ces rencontres humaines virtuelles nées sur twitter se sont transformées en riches et passionnants échanges et partages  réels et virtuels …

Merci à Nelly pour avoir partagé ce que nous sommes, et ce que nous serons grace à nos échanges en flux continu…

LES PORTRAITS DES 612® /   #612R

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

 

 

Portrait de 612: Sandy BEKY, ou le champ des possibles

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Comme les premières pages d’un roman dont les 612 sont les héros, cette galerie est un diamant brut dont nous taillons jour après jour les facettes, mettant en lumière diffractée la richesse de chacun et la force d’un collectif numérique dans ce monde qui se déshumanise.

Il était évident pour introduire une véritable vision 360 de notre humanité, avec les  612 en formant les gouttes bienveillantes  et énergiques,  qu’il fallait ensuite  donner la parole à Sandy, globe trotter arpentant sans cesse le monde d’aujourd’hui et de demain…..

Continuons donc ensemble de creuser cette pièce secrète de twitter, avec le regard décalé d’Alban, le génie collectif des 612 et l’énergie du DM #612R…..

Mais laissons donc la parole à Sandy, quintescence de notre ADN penser ensemble….

La diversité est inscrite dans mes gènes depuis toujours.

Ma peau en est un témoin dont je suis fière et les langues que je parle sont une trace de mon passage sur plusieurs fuseaux horaires de notre belle planète.

  Née et ayant grandi dans les îles (Réunion et Madagascar), j’ai eu la chance de vivre et travailler dans plusieurs pays loin de chez moi tels que le Royaume Uni, l’Italie, la Belgique, les Etats Unis et aujourd’hui la France.

Appartenant de fait à une minorité visible, j’ai appris que finalement il y avait une appartenance à une majorité qui, bien que très visible, ne pesait pas équitablement dans le paysage social et économique de nos sociétés. Cette féminité qui peut parfois être atout – et pas toujours pour les bonnes raisons – se heurte encore trop souvent à de multiples plafonds de verre.

C’est ainsi que mon parcours de vie m’a donné envie de m’engager auprès des autres et pour des causes touchant l’égalité femme/homme, qui m’a donné le privilège de présider le réseau Professional Women’s Network Paris, l’enfance à travers mon engagement pour le relais Enfant-Parent pour le maintien de liens familiaux en prison et la biodiversité en tant qu’apicultrice participative œuvrant pour une prise de conscience du rôle fondamental des insectes pollinisateurs dans nos vies.

Il y a quelques années, après dix-huit années passées en entreprise essentiellement sur le management de transformations complexes à l’échelle internationale, j’ai ressenti l’envie et le besoin d’expérimenter l’indépendance et je me suis lancée dans l’entreprenariat pour promouvoir un sujet qui m’est cher,  l’économie circulaire et plus particulièrement son application dans le management des ressources humaines.

Adepte du multi-travail, je décide aussi de m’associer avec deux alumni HEC pour faire du conseil en stratégie et management avec l’un et contribuer au développement une société éditrice d’une technologie disruptive dans l’automatisation du développement informatique avec l’autre. 

Maman d’une fille de la génération Z l’avenir m’intéresse et m’interroge d’autant plus. C’est ce qui me donne envie chaque jour de continuer à transmettre ma passion en économie circulaire, stigmergie, nouveaux modes de leadership et RSE avec des étudiants en cursus MBA et EMBA.

Les humains sont mon essentiel et je prends beaucoup de plaisir à participer à tous ces échanges que mes activités professionnelles et mes engagements m’offrent de vivre.

Ouvrir toujours de nouvelles portes pour nourrir mon envie d’apprendre et d’interagir avec le monde en mouvement et en évolution perpétuels. Les 612Rencontres est l’une de ces portes, une aventure humaine intense et riche qui donne tout son sens au mot « ensemble » !

Merci à SANDY pour avoir ouvert cette nouvelle porte que nous ne sommes pas prêts  de refermer de sitôt.

LES PORTRAITS DES 612®     / #612R

 

 

Portrait de 612: Guillaume ROVERE, ou l’étincelle de bienveillance

Nous lancer dans une galerie de portraits de notre collectif 612 n’est pas une tache facile, car comme le, dit si bien Guillaume nous vivons tous une expérience incroyable….

Mais il était de mon devoir de donner la parole à ces étincelles d’humanité bienveillante, qui tous les jours depuis 6 mois s’apportent un soutien sans failles, et sont le lieu d’une explosion d’idées, d’innovation et de partage:  la pièce secrète de Twitter, dévoilée par Alban notre éminence grise, c’est ça… de l’humain avant tout, et du bel humain…

Mais  laissons la parole à Guillaume, maitre de cérémonie…

Un parcours centré sur l’avenir et notamment, de l’humain dans un monde en mouvement perpétuel. Je tente au quotidien de mettre en pratique la phrase de Gandhi « Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. ». Je me considère comme un oiseau : libre, migrateur, intuitif, agile, fragile, endurant, solidaire et vigilant.
Très concerné par l’impact de la technologie sur l’humain, je participe à plusieurs Think Tank sur le sujet. J’ai plongé dans l’intelligence artificielle en 2002 en créant le premier agent conversationnel dans l’univers de l’assurance en France, en étant le POC d’une société qui développera plus tard, SIRI. L’intelligence artificielle me permet aussi d’entendre car je suis malentendant de naissance. Cette technologie va permettre demain de réparer des humains frappés par le « hasard » et rendre à des millions de personnes, le sens du lien social et le plaisir d’une vie « normale ».
Aujourd’hui, je mène plusieurs projets à l’Ile Maurice, en France et au Royaume Uni. Ils sont tous liés à la technologie au service de l’humain. J’ai récemment rejoins un fabuleux projet altruiste, qui met autour de la table des philosophes, des scientifiques, des fabricants, des ingénieurs, des particuliers, des entreprises, des collectivités, pour réfléchir à l’incidence à attendre des différentes technologies sur la mutation de notre modèle sociétal.
Père de deux grandes filles, je veux participer à l’élaboration du futur et je ne veux renoncer à rien dans l’écriture de ce demain. Je m’engage ! Pour accompagner cet engagement, j’aime beaucoup écrire et j’ai commencé à publier récemment. Cet exercice permet de créer de l’échange et d’entrer en contact avec des personnes hors cercles connus.

Pour compléter cette bio, le hasard des rencontres m’a fait découvrir un espace virtuel bien réel sur Twitter. Depuis six mois, je suis partie prenante d’une expérience informelle et humaine incroyable. Celle de faire naître l’étincelle entre des individus qui au départ ne se connaissent pas et qui ne sont pas du tout dans les mêmes cercles relationnels et professionnels. Cette magnifique expérience humaine est le fruit de ma participation à un livre blanc d’alban jarry, qui a d’ailleurs donné le nom à ce groupe de personnes bienveillantes, les 612Rencontres.
Quant à demain, je le souhaite bienveillant et ouvert car ce n’est qu’à ces conditions qu’il sera apaisé. Mais je ne veux pas l’écrire aujourd’hui car demain l’encre serait sèche et c’est demain que je veux l’écrire, in vivo.
Impatient de faire votre connaissance.

LES PORTRAITS DES 612 /  #612R

4/2/2017

CHANEL MÉCÈNE DU PALAIS GALLIERA

CHANEL MÉCÈNE DU PALAIS GALLIERA
PREMIER MUSÉE PERMANENT DE LA MODE EN FRANCE EN 2019

© Didier Messina

Capitale de la mode, la Ville de Paris va se doter, au sein du Palais Galliera, d’une galerie des collections permanentes. De nouvelles salles seront aménagées, grâce à la Ville de Paris et au

mécénat exclusif de Chanel, dans les espaces souterrains du Palais Galliera. Elles seront dédiées à l’histoire de la mode du XVIIIe siècle à nos jours, et aux collections permanentes du Palais Galliera, riches de près de 200 000 vêtements, accessoires et documents.

Leur inauguration est prévue fin 2019 et elles porteront le nom « Salles Gabrielle Chanel ».

article tiré de CHANEL NEWS.

« Je remercie la Maison Chanel pour son soutien précieux au Palais Galliera. Grâce à ce prestigieux mécène, notre capitale comptera bientôt le premier musée permanent de la mode en France. La Ville de Paris est fière de pouvoir offrir ce lieu d’exception aux Parisiens et visiteurs du monde entier.  » annonce Anne Hidalgo, Maire de Paris.

« La Maison Chanel est heureuse de participer au rayonnement de Paris, (…) et particulièrement au rayonnement du Palais Galliera, en permettant de faire découvrir ses collections exceptionnelles dans de nouveaux espaces permanents (…). C’est un engagement fort sur la création, la force de Paris, qui est aussi au cœur de l’activité de Chanel. Cela fait partie de notre mission que de soutenir une institution comme le Palais Galliera, qui fait vivre l’histoire de la mode. » déclare Bruno Pavlovsky, Président des Activités Mode de Chanel.

Grâce au soutien précieux de la Maison Chanel, l’histoire de la mode, l’excellence de la haute couture française, les savoir-faire et la création auront désormais un socle prestigieux en ces nouvelles salles que le Palais Galliera sera fier d’inaugurer en 2019. » déclare Olivier Saillard, Directeur du Palais Galliera.

Pour lire plus:

http://chanel-news.chanel.com/fr/home/2017/03/chanel-partner-palais-galliera-france-permanent-fashion-museum.html