Anthony CONTAT, ou le souci de l’autre

 

les 612R sont un parcours formidable initié par Alban Jarry dans son livre blanc sur les réseaux sociaux, sorte de réunion informelle de talents et de bienveillance qui ont témoignés sans se connaître des nouveaux usages sur la toile: la pièce secrète de twitter  qui est devenue un collectif les #612R, puis des IRL ou nous avons développé un nouveau concept: la bienveillance numérique….


Si il fallait brosser un étendard de cette galerie de portraits 612,  ou flotte le panache indéfinissable de la liberté et de l’énergie d’entreprendre maintenant, hier, et toujours……..il faudrait laisser flotter au vent le parfum de cet épitaphe: » vivre libre ou mourir ».

Ne pas voir dans nos  612 entreprises personnelles ou entrepreneuriales, l’expression d’une énergie empreinte de liberté serait passer à coté de notre leitmotiv…être  tous à notre mesure des bâtisseurs d’humanité(s)… car ce souci de l’autre nous galvanise et décuple nos forces et nous pousse…vers notre propre définition de la Liberté….

Car qui mieux qu’Anthony, qui adore s’adapter et lier les hommes et les femmes, connaît mieux cette allégresse de bâtir et dépasser les frontières…allez je cède à l’envie de le citer car c’est génial:  » Aucune frontière ne semble infranchissable à plusieurs. Et d’ailleurs, ensemble, nous n’avons pas besoin de frontières »…….

Continuons donc ensemble de creuser cette pièce secrète de twitter, avec le regard décalé d’Alban, le génie collectif des 612 et l’énergie du DM #612R…..

Mais laissons donc la parole à Anthony ….qui a osé à coups d’audace s’adapter encore et toujours….jusqu’à devenir son propre maitre

Tout Effacer, et (re)commencer. Sans cesse.

« Passionné de culture(s), des femmes et des hommes, je viens de passer le cap des 40 ans en visitant mon 35ème pays.
Durant cette première partie de mon existence, ce qui me caractérise est peut-être le niveau de liberté, émotionnelle, professionnelle, intellectuelle que j’ai choisi de conserver.
C’est probablement pour cela que je suis à la tête de ma petite société, comme l’a fait mon père avant moi.
Une vie ne me suffit pas ! alors je multiplie les expériences, les rencontres les découvertes. Toujours des projets en cours. Une lutte incessante contre notre nature de mortel.

Originaire d’Annecy en Haute-Savoie (et pas peu fier !), je garde des Alpes une nature franche, directe et parfois sans concession. Et de ma famille, je tente de perpétuer le souci des autres, la tolérance et le sens de l’accueil.

Passionné par la Justice et l’équité dès l’adolescence, j’ai choisi de suivre des études supérieures en droit avec une spécialisation en pénal (DEA sciences pénales + DU en criminologie).
Ma carrière professionnelle est jonchée de rencontres avec des personnes qui m’ont fait confiance et qui m’ont porté : j’ai ainsi débuté comme assistant des Présidents des Chambres correctionnelles à la Cour d’appel Lyon.
Une fonction qui m’a permis de découvrir l’exigence, la rigueur et de me développer intellectuellement sur des affaires passionnantes : Affaire du DRAC, Scientologie, délinquance et économique financière (abus de biens sociaux d’élus, fraude fiscale de footballers, escroquerie au sein de cliniques privées…) 4 années exceptionnelles en parallèle de la préparation du concours d’entrée à l’ENM.

Suite à mes deux échecs consécutifs (et constructifs) au concours d’entrée, il m’a été proposé de prendre en charge une mission d’audit et d’organisation dans le secteur bancaire, avec une petite équipe à piloter. A 26 ans, c’était à la fois étonnant, grisant et effrayant ! En parallèle, je continuais de garder un pied avec le Droit en l’enseignant à des étudiants en Marketing et Communication. Pas une tâche aisée…
Ce premier contact avec la gestion de femmes et d’hommes a littéralement transformé mes aspirations et je n’ai quasiment plus jamais quitté le management depuis.
Il m’a fallu apprendre sur le tas comment constater, analyser, élaborer des préconisations….
J’ai aussi découvert la Démarche Qualité à cette époque en étant Pilote de processus ISO 9001, une démarche qui teinte encore aujourd’hui mes pratiques dans la philosophie.

Après sept années passées dans le secteur juridique et contentieux, à différents postes et dans différentes entreprises, je me suis senti à l’étroit. Particulièrement en raison d’organisations trop lourdes, de luttes de pouvoir incessantes, de circuits décisionnels trop lents.

C’est en 2007, à 30 ans, que j’ai basculé dans le monde des PME avec une proposition attirante : rejoindre une TPE de 7 personnes – secteur de la communication digitale – qui avait le vent en poupe et se développait très rapidement.
Le défi : prendre en charge la gestion RH, financière et le pilotage de production.
Une fois encore, j’ai fait table rase du passé et ai dû partir d’une feuille blanche – en termes de missions confiées et de compétences à développer.
Une expérience enivrante de DAF aux côtés de deux créatifs avec lesquels nous avons gagné deux Prix STRATEGIES en 2008 et 2009 et porté la société à 25 collaborateurs.

La société étant en cours de revente à un Grand Groupe, j’ai rejoint une autre PME – sur un secteur à nouveau totalement inconnu pour moi le recrutement – A mon arrivée, je retrouvais des fonctions quasi-identiques en pilotage RH et financier.
Mais au bout d’un an et demi, le projet s’est transformé radicalement et les deux associés m’ont demandé d’accepter la direction générale de la structure et d’en devenir cogérant. Incroyable pour moi, pas encore 35 ans, de me retrouver à embarquer 30 collaborateurs dans ce projet.
Et ce bateau m’a emmené, sur cinq villes en France, à faire grossir cette belle PME de plus de 50 collaborateurs en 2014.

Mais mon besoin de probité et de liberté était trop fort. Ne pouvant plus porter un projet auquel je ne croyais plus, j’ai pris la décision de quitter une fonction, une rémunération, un statut, des perspectives de développement.
Vivre libre et mourir.

Et surtout partir, pour mieux revenir.
Projet fou, je suis partir pour une escapade de neuf mois à travers le Monde sur trois continents (Asie, Océanie, Amérique).
En mode sac-à-dos, à deux avec ma solide et aimante moitié, avec laquelle nous affichons 21 ans au compteur 

A notre retour, j’ai choisi de créer TIE-UP, avec mon ancienne RRH et amie Charline KELLER : nous sommes partis d’une feuille blanche pour construire notre activité de conseil en ressources humaines et depuis, nous tentons d’accompagner au mieux les dirigeants et RH en entreprise dans tous les enjeux qu’ils rencontrent.
Nous avons débuté sur la table de la salle à manger à partager nuit et jour : après une année, nous sommes aujourd’hui 4 dans notre petit bureau Place de la Bourse à LYON et déménagerons bientôt aux Brotteaux.
Ainsi, c’est avec joie et enthousiasme que nos semaines sont rythmées par
des missions de conseil portant sur la rémunération, l’organisation, la stratégie, l’évaluation des formations en entreprise sur le management ou le recrutement du RH à temps partagé en entreprise, le pilotage d’une activité recrutement….

Comme j’aime apprendre et faire plusieurs choses en même temps, j’ai aussi repris une formation en Management et Stratégie des Organisations au sein d’l’IRUP (ISTP- Ecole des Mines de St-Etienne).
Très investi au niveau associatif, je suis un adhérent actif de l’ANDRH du Rhône au sein duquel j’anime un CLUB spécifique pour les RH et dirigeants de PME.
Militant et engagé, je suis également administrateur pour le MEDEF au sein d’une association œuvrant pour l’insertion professionnelle des probationnaires (GREP).

Et je transmets aussi ! C’est fondamental et grisant : depuis plusieurs années, directeur de mémoire auprès de l’IGS Paris + Lyon, et intervenant ponctuel en RH et management au sein de l’Ecole Bellecour Arts Appliqués.

Mes activités personnelles et professionnelles doivent pouvoir apporter aux autres, du moins, j’essaie de m’y employer.
Ainsi, au sein de TIE-UP, nous organisons, à notre petite échelle, des déjeuners solidaires et créatifs au cours desquels nous cherchons à trouver des actions à mettre en œuvre. Pour exemple, nous venons de participer, financièrement et matériellement, à la lutte contre l’illettrisme par le biais d’une dictée solidaire. Nous avons également soutenu en début d’année des artistes peintres et sculpteurs normands.

En résumé, je ne m’ennuie pas ! Comme je suis très matinal, mes journées peuvent se remplir d’activités passionnantes.

L’expérience #612 a été assez incroyable car elle a mis en lien des personnalités, toutes brillantes, mais surtout bienveillantes : il est assez bluffant de constater la force des soutiens et des encouragements quotidiens entre les membres du collectif.

Ce souci de l’Autre, cette envie de partage me galvanise. Aucune frontière ne semble infranchissable à plusieurs. Et d’ailleurs, ensemble, nous n’avons pas besoin de frontières.
La force des réseaux sociaux est telle que nous décuplons nos forces et nos ambitions. Comme je l’avais évoqué lors de la rédaction du Livre Blanc, c’est un « ravissement » : à la fois nous prenons un plaisir fou à échanger et collaborer ensemble via Twitter, Linkedin etc… et c’est aussi une addiction !
Alban JARRY m’a fait un cadeau énorme en me proposant d’écrire pour lui. Chacun des #612 ne peut que le remercier de vivre au quotidien une telle expérience collaborative.

Et demain ? Continuer d’être soi, de lire, de s’échapper et de s’aimer.
Un programme, celui-ci, tout à fait réaliste !

 

Merci  à Anthony de nous avoir démontré que l’autre est un cadeau… qu’aucune frontière ne semble infranchissable à plusieurs. C’est vrai qu’ensemble, pour nous les 612,  le concept de frontières nous semble bien étroit…lançons nous donc à la suite d’Anthony à la  conquête de ces mondes de demain….avec nos bienveillances en porte bagages….

Pour ça et le reste, merci  Anthony…

LES PORTRAITS DES 612®  / #612Rencontres

 

Pour revoir les portraits:

De GUILLAUME ROVERE  https://moyrand.com/612-guillaume-rovere/

De SANDY BEKY                   https://moyrand.com/612-sandy-becky/

De NELLY BROSSARD    https://moyrand.com/nelly-brossard/

D’EVA BAQUEY                     https://moyrand.com/eva/

DE MICKAEL GUERIN           https://moyrand.com/mickael-guerin-612/

De Martine LE JOSSEC      https://moyrand.com/martine-le-jossec/

De Stéphane SAVALLE    https://moyrand.com/stephane-savalle/

De Stéphane GIRARDOT https://moyrand.com/stephane-girardot/

DE Madina BENOUNHAMI    https://moyrand.com/madina-benoumhami/

DE Nadia   Bahhar Alvès             https://moyrand.com/nadia-bahhar-alves/ 

De Nathalie COUTARD     https://moyrand.com/nathalie-coutard/

D’Olivier MOCH                        https://moyrand.com/olivier-moch/

De Valentine FERREOL   https://moyrand.com/valentine-ferreol/

D’Henri VAN DER KRAATS  https://moyrand.com/henri-van-der-kraats/

D’Yvon PATTE   https://moyrand.com/yvon-patte/

De Joelle WALRAEVENS  https://moyrand.com/joelle-walraevens/

De Gabrielle Mocilnikar  https://moyrand.com/gabrielle-m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *