Portrait de 612: Guillaume ROVERE, ou l’étincelle de bienveillance

Nous lancer dans une galerie de portraits de notre collectif 612 n’est pas une tache facile, car comme le, dit si bien Guillaume nous vivons tous une expérience incroyable….

Mais il était de mon devoir de donner la parole à ces étincelles d’humanité bienveillante, qui tous les jours depuis 6 mois s’apportent un soutien sans failles, et sont le lieu d’une explosion d’idées, d’innovation et de partage:  la pièce secrète de Twitter, dévoilée par Alban notre éminence grise, c’est ça… de l’humain avant tout, et du bel humain…

Mais  laissons la parole à Guillaume, maitre de cérémonie…

Un parcours centré sur l’avenir et notamment, de l’humain dans un monde en mouvement perpétuel. Je tente au quotidien de mettre en pratique la phrase de Gandhi « Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. ». Je me considère comme un oiseau : libre, migrateur, intuitif, agile, fragile, endurant, solidaire et vigilant.
Très concerné par l’impact de la technologie sur l’humain, je participe à plusieurs Think Tank sur le sujet. J’ai plongé dans l’intelligence artificielle en 2002 en créant le premier agent conversationnel dans l’univers de l’assurance en France, en étant le POC d’une société qui développera plus tard, SIRI. L’intelligence artificielle me permet aussi d’entendre car je suis malentendant de naissance. Cette technologie va permettre demain de réparer des humains frappés par le « hasard » et rendre à des millions de personnes, le sens du lien social et le plaisir d’une vie « normale ».
Aujourd’hui, je mène plusieurs projets à l’Ile Maurice, en France et au Royaume Uni. Ils sont tous liés à la technologie au service de l’humain. J’ai récemment rejoins un fabuleux projet altruiste, qui met autour de la table des philosophes, des scientifiques, des fabricants, des ingénieurs, des particuliers, des entreprises, des collectivités, pour réfléchir à l’incidence à attendre des différentes technologies sur la mutation de notre modèle sociétal.
Père de deux grandes filles, je veux participer à l’élaboration du futur et je ne veux renoncer à rien dans l’écriture de ce demain. Je m’engage ! Pour accompagner cet engagement, j’aime beaucoup écrire et j’ai commencé à publier récemment. Cet exercice permet de créer de l’échange et d’entrer en contact avec des personnes hors cercles connus.

Pour compléter cette bio, le hasard des rencontres m’a fait découvrir un espace virtuel bien réel sur Twitter. Depuis six mois, je suis partie prenante d’une expérience informelle et humaine incroyable. Celle de faire naître l’étincelle entre des individus qui au départ ne se connaissent pas et qui ne sont pas du tout dans les mêmes cercles relationnels et professionnels. Cette magnifique expérience humaine est le fruit de ma participation à un livre blanc d’alban jarry, qui a d’ailleurs donné le nom à ce groupe de personnes bienveillantes, les 612Rencontres.
Quant à demain, je le souhaite bienveillant et ouvert car ce n’est qu’à ces conditions qu’il sera apaisé. Mais je ne veux pas l’écrire aujourd’hui car demain l’encre serait sèche et c’est demain que je veux l’écrire, in vivo.
Impatient de faire votre connaissance.

LES PORTRAITS DES 612 /  #612R

4/2/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *